Ni route, ni électricité, ni service d’eau

Joseph Fleury

Au début des années 1950, dans la campagne morbihannaise, on vivait presque comme aux siècles précédents : la plupart des hameaux n’étaient accessibles que par des chemins creux et ils n’étaient ni électrifiés ni raccordés au réseau d’eau potable. Les travaux des champs se faisaient en grande partie à la main, parfois avec l’aide d’un attelage de bœufs.

Dans ce récit autobiographique, Joseph Fleury raconte les douze premières années de sa vie dans le village de Kerlerno, en s’attardant sur les différents travaux agricoles, en décrivant les conditions de vie de sa famille et en faisant le portrait de plusieurs personnages pittoresques qui ont marqué sa mémoire.

Ce témoignage, écrit dans une langue simple et sincère émaillée de mots en gallo, ravivera les souvenirs de tous ceux qui ont vécu cette époque et fera découvrir aux plus jeunes un monde disparu, à la fois si proche et si lointain.

Commander par Paypal

  • Stéphane Batigne éditeur, 2013
  • 136 p.
  • 14,8 cm x 21 cm
  • ISBN : 979-10-90887-14-5
  • 15,00 €