André Le Ruyet

André Le Ruyet, fils d’une conteuse en langue bretonne, est né en 1932 dans la banlieue ouvrière parisienne. Il est l’auteur de romans (Sklérijenn, Morvac’h, cheval de mer, Du rififi au gagatorium, Spectralement vôtre), de poèmes (Pavés et bleuets), de nouvelles (Malle en vrac, Pavots et myosotis) et  d’un récit autobiographique (Itinéraire de Paris à Kernascléden) qui évoque la vie des migrants bretons à Paris.

Chez Stéphane Batigne Éditeur, sa nouvelle « Le chasseur de touristes » est parue au sein du recueil Longères, bombardes et ressacs.