Marilyse Leroux

Née à Arradon, au bord du golfe du Morbihan, où elle a passé toute son enfance, Marilyse Leroux a enseigné pendant plus de trente ans au collège Montaigne de Vannes.

Poète, nouvelliste et animatrice d’ateliers d’écriture en poésie, passionnée de peinture et de photographie, elle aime partager des projets artistiques associant poésie et autres formes d’art.

Elle a publié sept recueils de poésie et collaboré à plusieurs revues de poésie. Son recueil Le temps d’ici (Éditions Rhubarbe) a remporté le prix Angèle Vannier de l’Association des écrivains bretons en 2014.

Depuis 2013, Marilyse Leroux se consacre aussi à l’écriture de nouvelles, dont certaines ont fait partie des recueils Le grain de sable (2013), Partir, revenir (2014) et Longères, bombardes et ressacs (2016). Son premier recueil de nouvelles, Grand A, petit m, est paru chez Stéphane Batigne Éditeur en janvier 2016.

En octobre 2016 paraît son premier roman jeunesse, illustré par Luis Luberti : Babou a disparu !

« Marilyse Leroux a le don du mot juste, de la parole repliée, du dire à la fois modeste et impérieux. Elle note plus qu’elle ne chante, mais cela ne déchante jamais. On dirait que la lumière, l’émotion, la sensibilité, l’élan vers l’autre, vers les autres, que tout est maîtrisé, avec une sorte de  grâce qui ne  pèse, ni ne pose. »
(Charles Le Quintrec, Poètes de Bretagne, Anthologie La Table Ronde, 2008)