«De la Bretagne à l’Inde», Le Télégramme

«De la Bretagne à l’Inde», Le Télégramme, 17 avril 2016

C’est le hasard qui a conduit Mireille Le Liboux à se rendre en Inde. Un heureux hasard puisque son fils s’y mariait. C’est par curiosité pour un pays « pas comme les autres, qui l’inspire » que la Lorientaise y est retournée, plusieurs fois. Jusqu’à se retrouver doucement mais complètement captivée par ce sous-continent « où il se passe toujours quelque chose d’imprévu ». Elle l’a donc arpenté de long en large, d’abord accompagnée puis, une fois amadouée, seule et rassurée. Elle raconte ses différents périples, ce doux apprivoisement, dans un récit teinté d’humour : « Il faut y être habitué, sinon on ne comprend rien », expliquait-elle dans un éclat de rire, vendredi soir, lors d’une dédicace à la librairie Penn da Benn, à Quimperlé.

Mireille Le Liboux, entre la peintre  Nicole Cochereau-Guillemet, illustratrice de son livre, et son éditeur Stéphane Batigne, lors de la dédicace qui s'est tenue au moment du vernissage de l'exposition.
Mireille Le Liboux, entre la peintre Nicole Cochereau-Guillemet, illustratrice de son livre, et son éditeur Stéphane Batigne, lors de la dédicace qui s’est tenue au moment du vernissage de l’exposition.

Construit en trois parties, De Lorient à Pondichéry est illustré par Nicole Cochereau-Guillemet, également Morbihannaise et fascinée par l’Inde, dont elle explore les aspects religieux et mystiques depuis de nombreuses années. On retrouve cette étude dans ses tableaux accrochés à la librairie Penn da Benn, aux côtés de leurs équivalents celtes. En parallèle au livre de Mireille Le Liboux, l’exposition est appelée « De la Bretagne à l’Inde » et est visible jusqu’au 21 mai.