«Un lieu sur les légendes et les croyances locales» (Ouest-France)

«Un livre sur les légendes et les croyances locales» (Ouest-France, 30 juin 2017)

© JF Berger

Stéphane Batigne publie Lieux de Légendes et de Croyances dans le Pays de Questembert et Rochefort en Terre. Ce livre présente la richesse historique des traditions populaires du territoire.

L’ouvrage couvre un large territoire avec presque toutes les communes de la communauté, allant de Pleucadeuc à Noyal-Muzillac et de Tréfléan à Caden, et est illustré par plus d’une centaine de photographies. Les thématiques sont larges, allant des menhirs et dolmens jusqu’aux maisons et châteaux mystérieux en passant par les fontaines…

Des cartes présentent les lieux évoqués comme un guide, pour laisser les pas, un dimanche, conduire le curieux vers ces lieux ancestraux. Le texte simple sent bon les traditions populaires et les anecdotes puisées dans l’histoire et la parole des anciens.

« J’ai découvert ces lieux et leurs histoires en rencontrant surtout des personnes âgées », explique l’auteur dont la curiosité a été piquée. Une forme de « chasse au trésor » à la découverte des lieux, et leur histoire a commencé.

Les informations recueillies, Stéphane les a parfois vérifiées avec des documents anciens. « J’ai parcouru de nombreux récits de voyages du XIXsiècle. » Il y découvre confirmation comme avec le Chêne du Hulo à Questembert dans un récit de 1890 et «des dessins détaillés». Ce chêne, réputé pour guérir les maladies de la peau, porte, aujourd’hui encore, les traces de ces croyances.

Des traditions encore présentes

Parfois, l’auteur s’est confronté à la réticence des gens. « Il y a, un peu, une gêne face à ces histoires qui frôlent la superstition. » Mais, certains n’hésitent pas à le conduire sur place au coeur des forêts, où pierres plates et pierres à bassins affrontent les siècles. Au fil des pages, on plonge dans le temps, on côtoie Gargantua, des sorcières, des crapauds et tous les Saints de la création, dans un beau périple qui nous fait sillonner le territoire de notre Pays.

« Je ne voulais pas d’un livre savant, mais qui incite à la promenade et à la découverte, tout en faisant ma part dans la transmission de ce patrimoine souvent détenu par les personnes âgées », conclut l’auteur qui aimerait poursuivre son travail sur les territoires des communes voisines.»