Critique de «Rose Ressac», par Martine Michelat-Berra


Une histoire de cordages, dites-vous
Dans votre dédicace
Une histoire de corps en nage, aussi
Une histoire de double
Une histoire à double sens
Une histoire des sens
Une histoire de clé
La clé des songes
Des songes à clé
Des nœuds à clé
Des capucins gardiens
D’une histoire débridée
À lire en boucle, sans se lasser
En larguant les amarres

Ce roman poétique d’une écriture si belle et d’un érotisme fou