Louis Rosenzweig

Louis-Théophile Rosenzweig, né à Paris en 1830 dans une famille originaire du nord de la Bavière, étudie la paléographie à l’école des Chartes, puis devient archiviste du département du Morbihan en 1855. Il conservera ce poste jusqu’à sa mort, en 1884 à Vannes.

Il laisse deux ouvrages importants, Répertoire archéologique du département du Morbihan (1863) et Dictionnaire topographique du département du Morbihan (1870), ainsi qu’un Cartulaire général du Morbihan, publié après sa mort (1895).

On lui doit aussi d’innombrables articles et études, parus dans diverses revues et bulletins, dont Lépreux et cacous de Bretagne, que nous rééditerons prochainement.