Charles Géniaux

Romancier et photographe né à Rennes en 1870, Charles Géniaux s’intéresse très tôt aux traditions populaires de sa région natale, qu’il parcourt régulièrement en quête d’histoires à raconter, de personnages à rencontrer (Naïa, la sorcière de Rochefort-en-TerreLes rebouteux du Morbihan en 1900), de modes de vie à documenter.

Auteur de La Vieille France qui s’en va, de La Bretagne vivante et de nombreux romans ayant pour cadre la Bretagne (comme Les âmes en peine), il se passionne aussi pour l’Orient et écrit plusieurs ouvrages inspirés par ses séjours en Afrique du Nord. Proche des indépendantistes tunisiens et du mouvement féministe, se disant volontiers «anarchiste conservateur», il suit un parcours original pour son époque et meurt à Nice en 1931.

En 1917, l’Académie française lui décerne son Grand prix du roman pour l’ensemble de son œuvre.

Interview

par Marilyse Leroux, le 20 décembre 2015 Stéphane Batigne, dans sa collection Patrimoine, a eu l’excellente idée de traduire et de publier un court texte du Breton …